13.06.2019, 00:01

Une BNS vert pâle

Premium
chargement
Malgré les manifestations pour le climat, la Banque nationale suisse (le bâtiment à gauche) manque encore sensiblement de fibre verte.
Par Yves Genier

POLITIQUE MONÉTAIRE La Banque nationale suisse admet du bout des lèvres l’importance du changement climatique.

Alors qu’on lui reproche son manque absolu de sensibilité environnementale, la Banque nationale suisse (BNS) semble être en train de franchir un pas. Elle paraît disposée à intégrer des paramètres liés au dérèglement climatique dans la gestion des près de 767 milliards de francs (1,1 fois le PIB...

Top