Un ingénieur qui n’aime pas les ondes

chargement

5G Le Vaudois Olivier Bodenmann fait partie des scientifiques qui vont se mobiliser, aujourd’hui, à Berne.

Par par Pierre-ANdré Sieber
 21.09.2019, 00:01
Premium
Olivier Bodenmann analyse régulièrement les fréquences dans et autour de sa maison, distante de 80 mètres d’une antenne Salt.

Dans son appartement d’Echallens, Olivier Bodenmann (62 ans) connecte toujours son ordinateur à internet à l’aide d’un câble. Pas de wifi, ni d’autre liaison sans fil. «Je n’en ai pas. Il faut savoir qu’un wifi devrait être éloigné de cinq à sept mètres du lieu où l’on travaille. Mais certains l’ont sous leur bureau! C’est insensé. Chez moi, tout...

À lire aussi...

RestructurationCommerce de détail: Globus externalise la restauration et supprime 50 postesCommerce de détail: Globus externalise la restauration et supprime 50 postes

En hausseRéseaux sociaux: Twitter entend doubler ses revenus d’ici 2023, l’action décolleRéseaux sociaux: Twitter entend doubler ses revenus d’ici 2023, l’action décolle

développementLa coopération économique avec l’Indonésie reconduiteLa coopération économique avec l’Indonésie reconduite

INDUSTRIEPlombé par la crise, Sulzer anticipe la reprisePlombé par la crise, Sulzer anticipe la reprise

NumériqueMarchés financiers: lacunes dans le dispositif de la FINMA contre les cyberrisquesMarchés financiers: lacunes dans le dispositif de la FINMA contre les cyberrisques

Lacunes de cybersécurité à la FINMA

Le Contrôle fédéral des finances signale des manquements en matière de sécurité numérique du dispositif de l’Autorité...

  23.02.2021 08:00

Top