Un éleveur de reines vend le stock de Switcher

chargement

insolite Après la faillite de Switcher, des milliers de vêtements avaient été vendus aux enchères et étaient partis dans les Balkans. Une partie d'entre eux est de retour en Suisse.

  03.05.2017, 16:07
Switcher avait vendu tout son stock en un lot unique lors d'une vente aux enchères en février dernier.

Les vêtements de Switcher seront à nouveau en vente en Suisse... le temps d'un week-end.

L'entreprise Switcher a fait faillite il y a une année, en mai 2016. Une vente aux enchères a été organisées en février 2017 dernier à Lausanne pour se débarasser de 467 000 vêtements portant le logo de la baleine jaune. Un acquéreur, Hasan Berisha, patron de R.B. Import-Export à Bâle, les avaient alors achetés pour 250 000 francs. Le lot était destiné à des pays des Balkans, dont le Kosovo.

Voici maintenant qu'une partie de ces vêtements réapparaissent en Suisse, en terres vaudoises plus précisément. Une vente spéciale est annoncée pour les 12-13 et 14 mai à Oulens-sous-Echallens.

Le nom de cette localité dira quelque chose aux amateurs des Reines de la race d'Hérens, puisque la double reine nationale Frégate y a élu domicile.

Point commun entre la reine et la vente des vêtements Switcher? Un homme, le boucher du village et propriétaire de vaches de la race d'Hérens, Patrick Perroud.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FailliteFaillite de Switcher: 467'123 pièces mises aux enchèresFaillite de Switcher: 467'123 pièces mises aux enchères

Mise aux enchèresSwitcher: un acquéreur a déboursé 250 000 francs pour racheter les stocks de la marque en failliteSwitcher: un acquéreur a déboursé 250 000 francs pour racheter les stocks de la marque en faillite

Top