Trop de questions ouvertes sur l’accord

chargement

SUISSE-UE Le résultat de la consultation ne permet pas au Conseil fédéral de signer l’accord négocié avec l’Union européenne.

 30.03.2019, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Christian Levrat a souligné que trop de questions restaient  ouvertes pour qu’une signature soit envisageable.

Signera? Signera pas? Tout indique que le Conseil fédéral va prendre son temps pour signer l’accord-cadre institutionnel négocié avec l’Union européenne. Les consultations menées auprès des parties intéressées, depuis la fin de l’an dernier, arrivent à leur terme. Entre les «non, mais», les «oui, mais» et les non tout court qui caractérisent les prises de position, on constate que...

À lire aussi...

FISCALITÉImpôt sur les multinationales: l’Irlande inquiète des projets de WashingtonImpôt sur les multinationales: l’Irlande inquiète des projets de Washington

crise économiqueAngleterre: le pub, monument national en dangerAngleterre: le pub, monument national en danger

EconomieCoronavirus: les dettes des pays émergents sont toujours plus élevéesCoronavirus: les dettes des pays émergents sont toujours plus élevées

EnvironnementClimat: sous pression, les entreprises précisent leurs objectifs de neutralité carboneClimat: sous pression, les entreprises précisent leurs objectifs de neutralité carbone

EnvironnementNeuchâtel: le Csem développe un capteur intelligent pour la préservation des eaux marinesNeuchâtel: le Csem développe un capteur intelligent pour la préservation des eaux marines

Top