14.02.2019, 08:21

Transport ferroviaire: BLS va supprimer 170 postes d’ici 2023

chargement
BLS entend réduire ses coûts de 50 à 60 millions de francs par année.

Licenciements D’ici à 2023, BLS supprimera quelque 170 postes. L’entreprise suisse de transport ferroviaire veut réduire ses coûts de 50 à 60 millions de francs par an.

Afin de réduire ses coûts, la compagnie ferroviaire bernoise BLS va supprimer environ 170 postes à plein temps d'ici 2023, dont 45 au maximum par résiliation. Proportionnellement, les fonctions de support et de management seront les plus touchées.

Un plan social a été élaboré avec les syndicats pour les personnes concernées, précise jeudi le BLS dans un communiqué. Les autres réductions se feront via des départs à la retraite et des départs naturels. Des postes vacants ne seront également pas repourvus.

Ces mesures s'inscrivent dans le programme d'amélioration de l'efficience annoncé en novembre. Le BLS entend réduire ses coûts de 50 à 60 millions de francs par an d'ici à 2023.

Pour justifier ces mesures d'économies, le BLS avait mis en avant les exigences accrues de la clientèle et la pression sur les coûts. "Une mesure importante pour l'augmentation de la compétitivité est la mise en œuvre d'un programme de réaménagement des processus et d'augmentation de l'efficacité, afin de réduire les coûts pour la Confédération et les cantons", avait précisé la compagnie.

Dans un communiqué, l'association du personnel transfair demande au BLS de réduire le nombre de suppressions d'emplois en abaissant d'abord d'autres coûts. "Il est important que les nouvelles méthodes de travail soient mises en oeuvre de manière fiable et fonctionnent de manière stable avant que les emplois ne disparaissent", estime également le syndicat.

Processus simplifiés

"BLS souhaite garantir sa compétitivité à long terme et placer ses clients encore plus au coeur de ses activités". Pour ce faire, un grand nombre de ses processus d'affaires seront simplifiés et automatisés, souligne par ailleurs dans son communiqué la compagnie de chemins de fer, qui emploie quelque 3000 collaborateurs.

"Nous voulons emprunter de nouvelles voies et nous libérer d'anciens processus. Ainsi, nous augmentons non seulement notre efficience, mais nous pourrons également mieux répondre aux exigences accrues de la clientèle", déclare Bernard Guillelmon, président de la direction.

Dans le cadre de son programme d'amélioration de l'efficacité, le BLS va consacrer 85 millions de francs au total à l'acquisition de systèmes informatiques nécessaires à l'automatisation des processus d'affaires, ainsi qu'à d'autres investissements.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ConcessionsTransport ferroviaire: fin du monopole des CFF, le BLS obtient deux lignes InterregioTransport ferroviaire: fin du monopole des CFF, le BLS obtient deux lignes Interregio

Trafic ferroviaireCFF: le partage de l'exploitation ferroviaire avec BLS entraînera une hausse des prix et d'une baisse de qualité, selon l'ex-régieCFF: le partage de l'exploitation ferroviaire avec BLS entraînera une hausse des prix et d'une baisse de qualité, selon l'ex-régie

ConcessionsTrafic ferroviaire: BLS maintient sa demande de concession de cinq lignesTrafic ferroviaire: BLS maintient sa demande de concession de cinq lignes

Transport ferroviaireTransport ferroviaire: la compagnie BLS demande la concession de cinq lignes longue distanceTransport ferroviaire: la compagnie BLS demande la concession de cinq lignes longue distance

Top