14.07.2009, 11:38

Technotime a licencié 60 collaborateurs depuis le début de l'année

chargement

Le fabricant de mouvements horlogers franco-suisse Technotime a prononcé 60 licenciements depuis début  2009. La mesure touche les sites de La Chaux-de-Fonds, Les Brenets et Valdahon, particulièrement touché avec quelque 30  emplois qui ont disparu.

«Ces mesures, drastiques, nous permettront d'être encore présents  après la crise», a expliqué Laurent Alaimo, patron de Technotime,  dans une interview parue ce matin dans «L'Agefi». Actuellement, la  société, dont l'actionnaire majoritaire à plus de 80% est le Hongkongais Chung Nam, emploie 92 personnes.

Laurent Alaimo signale par ailleurs que l'usine de Valdahon se trouve engagée dans une procédure de redressement judiciaire  (équivalent du sursis concordataire en Suisse). Technotime envisage  de conclure des partenariats dans différents domaines pour aborder  l'après-crise dans les meilleures conditions possibles. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Sur mesureCoronavirus: dans les Grisons, les actifs pourront se faire tester jusqu'à plusieurs par semaineCoronavirus: dans les Grisons, les actifs pourront se faire tester jusqu'à plusieurs par semaine

PLACEMENTSMarchés financiers: l’arrivée de Joe Biden fait remonter le dollarMarchés financiers: l’arrivée de Joe Biden fait remonter le dollar

RedimensionnementUBS compte supprimer 44 petites succursales en SuisseUBS compte supprimer 44 petites succursales en Suisse

ExportationsBrexit: le casse-tête douanier de la «règle d’origine»Brexit: le casse-tête douanier de la «règle d’origine»

crise économiqueLa solution du PS pour indemniser les entreprises frappées par le coronavirusLa solution du PS pour indemniser les entreprises frappées par le coronavirus

Top