09.06.2011, 11:15

Swatch Group veut trouver avec la Comco une solution à l'arrêt de ses livraisons

chargement

La Commission de la concurrence (Comco) a ouvert une enquête contre Swatch Group. Elle devra déterminer si  l'arrêt des livraisons de certains composants horlogers, annoncé par  le groupe fin 2009, viole la loi sur les cartels. Swatch Group est conscient du problème posé par ce projet et a  ainsi pris contact avec les autorités de la concurrence, a indiqué hier la Comco. Il s'est montré prêt à trouver une solution à  l'amiable au sens d'une réduction échelonnée des livraisons. Une position que Swatch Group lui-même a confirmée.

Le géant mondial de l'horlogerie prévoit de cesser complètement  les livraisons de mouvements mécaniques et d'assortiments aux clients tiers. Pour la durée de l'enquête et pour éviter un dommage durable à la  concurrence, la Comco a ordonné des mesures provisionnelles. Elles stipulent que l'entreprise doit  livrer les clients tiers intégralement dans un premier temps. En 2012, le groupe pourra réduire les livraisons de mouvements mécaniques à 85% de la quantité achetée en 2010 et à 95% en ce qui  concerne les assortiments. L'enquête devrait donc durer au moins une  année et demie. / ATS


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TechnologieLes «tapis de lumière» de BMW réalisés à HauteriveLes «tapis de lumière» de BMW réalisés à Hauterive

CORONAVIRUSSociétés préparées, mais vulnérablesSociétés préparées, mais vulnérables

CriseEconomie: les entreprises suisses mieux préparées mais vulnérables face à la 2e vagueEconomie: les entreprises suisses mieux préparées mais vulnérables face à la 2e vague

FinancesBanques: le directeur général d’UBS ne croit pas à une possibilité de rachatBanques: le directeur général d’UBS ne croit pas à une possibilité de rachat

En difficultéCoronavirus: le tourisme ne se remettra pas de la crise avant 2023Coronavirus: le tourisme ne se remettra pas de la crise avant 2023

Top