02.12.2020, 00:01
Lecture: 5min

Suisse: la Confédération se dote d'une stratégie anti-corruption encore plus exigeante

Premium
chargement
La lutte contre la corruption est une bataille sans fin que des ONG comme Transparency international  mènent depuis longtemps, comme ici lors du lancement d’une campagne, en 2014.

Justice La Confédération s’est dotée d’une stratégie contre la corruption plus exigeante que le minimum légal. Entretien avec l'ambassadeur Stefan Estermann.

Un modèle pour les entreprises. C’est l’ambition affichée par la stratégie du Conseil fédéral contre la corruption 2021-2024, validée par le gouvernement la semaine passée. Elle pose, en dix objectifs, la mise en œuvre des divers engagements internationaux pris par la Suisse en la matière. Entretien avec le président du groupe de travail interdépartemental qui a pondu ce document de quinze pages, l’ambassadeur Stefan Estermann.

La loi punit déjà les actes de...

À lire aussi...

StagnationLa Suisse recule au 4e rang du classement international de la lutte contre la corruptionLa Suisse recule au 4e rang du classement international de la lutte contre la corruption

Hautes écolesZurich: l’EPFZ blanchie des reproches de corruption et de sexismeZurich: l’EPFZ blanchie des reproches de corruption et de sexisme

inquiétantLutte anti-corruption: la Suisse mauvaise élève selon Transparency InternationalLutte anti-corruption: la Suisse mauvaise élève selon Transparency International

justiceFootball: Michel Platini blanchi par la justice suisse des soupçons de corruption qui pesaient sur luiFootball: Michel Platini blanchi par la justice suisse des soupçons de corruption qui pesaient sur lui

Top