31.07.2019, 11:12

Salaires: Employés Suisse demande des augmentations d’1,9% pour 2020

chargement
Les employés des équipements électriques, de la métallurgie ou des machines réclament des hausses de salaire (illustration).

emploi Employés Suisse, qui représente une soixantaine d’associations de salariés, demande des augmentations de salaires pour 2020 d’1,9%. Elle avance la croissance attendue, l’inflation qui a rongé les revenus ces deux dernières années ou la productivité en hausse constante.

Employés Suisse demande des augmentations salariales pour 2020 allant jusqu’à 1,9%. L’association justifie notamment cette hausse par les gains de productivité des employés.

Employés Suisse concentre ses demandes sur les secteurs chimique et pharmaceutique ainsi que sur l’industrie des machines, des équipements électriques et de la métallurgie, dans un communiqué mercredi. L’association se réfère aux données de BAK Economics qui prévoit que ces secteurs croîtront plus rapidement que l’économie dans son ensemble.

C’est pourquoi le moment est propice à un rattrapage. Les employés ne doivent plus se laisser mener en bateau.
Stefan Studer, directeur d’Employés Suisse.

L’inflation ronge les salaires

Ces secteurs ont fortement augmenté leur productivité au cours des dernières années, notamment grâce à des mesures de restructuration qui se sont faites au détriment des salariés. L’inflation, de 0,9% en 2018 et de 0,6 % en 2019, a également freiné l’évolution des salaires.

«C’est pourquoi le moment est propice à un rattrapage. Les employés ne doivent plus se laisser mener en bateau», déclare Stefan Studer, directeur d’Employés Suisse.

Egalité «sans plus attendre»

L’association exige également des employeurs qu’ils mettent en œuvre «sans plus attendre» l’égalité salariale. Elle estime qu’il est nécessaire de réformer encore la prévoyance vieillesse et appelle à une plus grande flexibilité dans l’âge de la retraite.

Le Conseil fédéral ferait mieux de clarifier ses relations avec l’UE.
Stefan Studer, directeur d’Employés Suisse.

Sur le plan international, Employés Suisse demande une signature rapide de l’accord-cadre avec l’UE pour ne pas pénaliser l’industrie suisse. «Au lieu de se jeter à n’importe quel prix au cou de la Chine (Accord de libre-échange) ou de l’Arabie-Saoudite (exportations d’armement), le Conseil fédéral ferait mieux de clarifier ses relations avec l’UE», souligne M. Studer.

Employés Suisse est une organisation faîtière de quelque 60 associations d’employés dans l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux ainsi que dans l’industrie chimique et pharmaceutique.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

pauvretéEmploi: 12% des travailleurs en Suisse ont un "bas salaire", soit moins de 4'335 francs par moisEmploi: 12% des travailleurs en Suisse ont un "bas salaire", soit moins de 4'335 francs par mois

étudeSalaires: les hommes gagnent plus que les femmes, quelle que soit la professionSalaires: les hommes gagnent plus que les femmes, quelle que soit la profession

inégalitésSalaires: le patron de Roche gagne 257 fois plus qu'un de ses employés, les écarts continuent de se creuserSalaires: le patron de Roche gagne 257 fois plus qu'un de ses employés, les écarts continuent de se creuser

economieCommerce de détail: Manor augmente le salaire minimum à 4000 francs dans toute la SuisseCommerce de détail: Manor augmente le salaire minimum à 4000 francs dans toute la Suisse

RémunérationSalaires: les jeunes diplômés des HES gagnent en moyenne 83’000 francs par anSalaires: les jeunes diplômés des HES gagnent en moyenne 83’000 francs par an

Top