02.11.2017, 08:26

Réseaux sociaux: Facebook fait un bénéfice net en hausse de 79% à 4,7 milliards au troisième trimestre

chargement
Mercredi, le groupe californien a, une nouvelle fois, clamé sa volonté de lutter contre la désinformation.

Réseaux sociaux Facebook continue de faire des milliards de bénéfice. Il a publié un bénéfice net en hausse de 79% à 4,7 milliards de dollars (4,65 milliards de francs) au troisième trimestre.

Facebook, qui continue à faire des milliards de bénéfices chaque trimestre, a une nouvelle fois mercredi clamé sa volonté de lutter contre la désinformation, en promettant des investissements massifs qui devraient affaiblir sa rentabilité.

"Notre communauté continue de croître (...). Mais cela n'a aucun importance si nos services sont utilisés de façon à éloigner les gens les uns des autres", a affirmé lors d'une conférence téléphonique Mark Zuckerberg, le PDG du groupe, sous le feu des critiques pour avoir servi de plate-forme de désinformation orchestrée depuis Moscou pendant la campagne Présidentielle américaine de 2016.

Son responsable juridique a d'ailleurs été auditionné mercredi à Washington par des parlementaires qui enquêtent sur une ingérence russe dans la campagne. Google et Twitter ont aussi été entendus.

Facebook a publié un bénéfice net en hausse de 79% à 4,7 milliards de dollars (4,65 milliards de francs) au troisième trimestre, une performance meilleure qu'anticipé par les marchés. Le groupe a également franchi pour la première fois la barre des 10 milliards de chiffre d'affaires, à 10,3 milliards (+47% par rapport au troisième trimestre 2016), là aussi au-dessus des attentes.

Autre élément de nature à rassurer les investisseurs: les recettes publicitaires --qui constituent la quasi-totalité des revenus du groupe californien-- ont crû de 49%, un rythme un peu plus rapide qu'au trimestre précédent mais plus lent que l'an dernier, comme anticipé par le groupe, faute de place pour placer davantage d'annonces sur Facebook.

Investissements massifs

"J'ai déjà dit à quel point la façon dont les Russes ont tenté de se servir de nos outils pour semer de la dissension (dans la société américaine) me met en colère (...). Ce qu'ils ont fait était mal et nous n'allons pas en rester là", a insisté Mark Zuckerberg.

"J'ai demandé à nos équipes d'investir tellement dans la sécurité, en plus de tous nos autres investissements, que cela va affecter de façon importante notre rentabilité à venir", a poursuivi le cofondateur du réseau social.

Sur le seul troisième trimestre, les dépenses ont déjà crû du 34% pour atteindre 5,2 milliards, notamment en raison d'un nombre record d'embauches (2500 personnes), a précisé le directeur financier du groupe, Dave Wehner, des emplois consacrés à la lutte contre les contenus douteux.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

technologieFacebook lance Oculus Go, un casque de réalité virtuelle à moins de 200 francsFacebook lance Oculus Go, un casque de réalité virtuelle à moins de 200 francs

Réseaux sociauxRéseaux sociaux: Facebook veut lutter contre les "Fake news" grâce à un nouvel ongletRéseaux sociaux: Facebook veut lutter contre les "Fake news" grâce à un nouvel onglet

bugRéseaux sociaux: Facebook et Instagram ont été frappés par une panne d'envergure planétaireRéseaux sociaux: Facebook et Instagram ont été frappés par une panne d'envergure planétaire

Top