05.06.2018, 10:13

Postfinance compte supprimer jusqu'à 500 postes à plein temps d'ici fin 2020

chargement
L'établissement a lancé différentes mesures pour contrer l'érosion des marges et le recul des recettes. (illustration)

Banques Postfinance a annoncé mardi qu'elle comptait supprimer jusqu'à 500 postes d'ici à fin 2020, afin notamment de réduire les coûts. Le comité directeur du groupe statuera définitivement cet été.

Postfinance compte supprimer jusqu'à 500 emplois à plein temps d'ici fin 2020. La filiale bancaire de La Poste a lancé plusieurs mesures dans différents secteurs d'activité pour contrer l'érosion des marges et le recul des recettes qui en découle.

Deux tiers des suppressions seront absorbées par la fluctuation naturelle, indique mardi le bras financier du géant jaune dans un communiqué. Une procédure de consultation est mise en œuvre.

 

À lire aussi : >> À lire aussi: La Poste Suisse fournit les meilleurs services du monde, selon un classement

 

Les collaborateurs concernés peuvent soumettre des propositions sur la manière d'éviter d'éventuels licenciements, de limiter leur nombre ou d'atténuer leurs conséquences, explique Postfinance. Le comité directeur du groupe statuera définitivement en août. De nouveaux postes seront créés dans le même temps, souligne en outre le communiqué.

Cette restructuration doit permettre à Postfinance de gagner en efficacité, d'exploiter les potentiels d'économies de manière ciblée et de réduire les coûts.

Saucissonnage dénoncé par Syndicom

Syndicom appelle Postfinance à assumer sa responsabilité sociale lors des négociations et à prendre au sérieux les revendication des employés. Il dénonce un "tactique du salami dérangeante, qui montre que les chances d'automatisation n'ont pas su être anticipées".

Pour mémoire, Postfinance avait indiqué en septembre vouloir supprimer 45 emplois - sans licenciements - dans le cadre de l'automatisation et la numérisation des processus. Les alternatives proposées durant la période de consultation n'avaient pas été jugées viables.

Le bras financier du géant jaune avait confirmé en octobre la fermeture de ses centres de services de Kriens (LU) et Münchenstein (BL) au 30 juin. Celui de St-Gall subira le même sort six mois plus tard, ses activités étant intégrées à celles de l'unité de Netstal (GL). Fin septembre, PostFinance avait indiqué que ces mesures de transfert concernaient au total 208 collaborateurs.

Les opérations de traitement des justificatifs devaient, elles, être confiées dès mars à Swiss Post Solutions, une autre filiale de La Poste. Le changement, toujours selon les chiffres livrés fin septembre, vise 120 employés.

La banque postale avait fait part en novembre 2016 de sa volonté d'adapter sa stratégie dans un contexte de taux d'intérêt durablement bas. Elle n'avait toutefois pas souhaité indiquer le nombre d'emplois qu'elle entendait supprimer dans le cadre de ce plan.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

classementLa Poste Suisse fournit les meilleurs services du monde, selon un classementLa Poste Suisse fournit les meilleurs services du monde, selon un classement

service universelServices de paiement à 20 minutes, un point d'accès pour 15'000 habitants: la Poste doit être plus accessibleServices de paiement à 20 minutes, un point d'accès pour 15'000 habitants: la Poste doit être plus accessible

ExpéditionsLa Poste suspend son service de réacheminement de colisLa Poste suspend son service de réacheminement de colis

Top