12.06.2009, 11:28

Pierre Mirabaud interpelle l'Allemagne

chargement

Pierre Mirabaud demande plus d'objectivité de la part de l'Allemagne dans le débat sur les soi-disant paradis fiscaux. Selon le président de l'Association suisse des banquiers, l'argent provenant de la soustraction fiscale ne représente qu'une infime part de la fortune privée gérée en Suisse. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Fraude fiscalePoint de vue de Rémy Cosandey: «Ces milliards qui ont une odeur d’indécence»Point de vue de Rémy Cosandey: «Ces milliards qui ont une odeur d’indécence»

EconomieConjoncture: le PIB Suisse a bondi de 7,2% au troisième trimestreConjoncture: le PIB Suisse a bondi de 7,2% au troisième trimestre

BanquesCredit Suisse: Horta-Osório proposé comme nouveau présidentCredit Suisse: Horta-Osório proposé comme nouveau président

CoronavirusItalie: le pays sous pression économique, un conflit éclate autour du remboursement de la dette publiqueItalie: le pays sous pression économique, un conflit éclate autour du remboursement de la dette publique

PolitiqueCoronavirus: le National refuse de réduire les loyers commerciaux durant la criseCoronavirus: le National refuse de réduire les loyers commerciaux durant la crise

Top