22.09.2020, 00:01
Lecture: 5min

Philippe Eggimann: «toutes les conditions sont réunies pour baisser les primes en 2021»

Premium
chargement
Philippe Eggimann jugea toute augmentation «injustifiée». (archives)

ASSURANCE MALADIE Philippe Eggimann, président de la Société médicale de la Suisse romande et de la Société vaudoise de médecine, veut un nouveau mode de calcul pour les tarifs de l’assurance maladie.

Le montant des primes de l’assurance maladie obligatoire pour 2021 sera annoncé aujourd’hui. Philippe Eggimann, président de la Société médicale de la Suisse romande et de la Société vaudoise de médecine, milite pour une diminution, jugeant toute augmentation «injustifiée». Entretien.

Pourquoi vouloir baisser les primes maintenant?

La baisse d’activité liée au semi-confinement diminuera, en 2020, les coûts des cabinets médicaux de quatre à huit pour cent par rapport à 2019. L’ordre de grandeur est un peu plus élevé...

À lire aussi...

DépensesSanté: les médecins romands réclament une baisse des primes maladieSanté: les médecins romands réclament une baisse des primes maladie

SantéCoronavirus: les surcoûts engendrés par la pandémie n'affecteront pas les primes 2021Coronavirus: les surcoûts engendrés par la pandémie n'affecteront pas les primes 2021

subsidesL’initiative du PS pour plafonner les primes maladie a aboutiL’initiative du PS pour plafonner les primes maladie a abouti

Coup durAssurance maladie: les Romands paieront les primes les plus chères de Suisse en 2020Assurance maladie: les Romands paieront les primes les plus chères de Suisse en 2020

Top