12.10.2019, 00:01

Pharma en révolution

Premium
chargement
Pour Jürgen Schmidhuber, les coûts et le temps de recherche et développement peuvent être considérablement réduits grâce à l’intelligence artificielle.
Par propos recueillis paR Andrée-Marie Dussault, Locarno

SANTÉ L’intelligence artificielle identifie toujours plus de maladies et, également de moyens de les guérir.

Fini, le temps où les chercheurs dans leur laboratoire maîtrisaient toute la chaîne de la découverte d’un médicament. Les robots les remplacent de plus en plus. Jürgen Schmidhuber, directeur scientifique de l’Institut Dalle Molle de l’Université de la Suisse italienne (Idsia), considéré comme le «père de l’intelligence artificielle» (IA), décrit comment le deep learning, ou apprentissage profond, change...

À lire aussi...

SALAIRESPas plus d’un million de francs par anPas plus d’un million de francs par an

pragmatismeUSS: dix mesures pour dynamiser le pouvoir d'achat des SuissesUSS: dix mesures pour dynamiser le pouvoir d'achat des Suisses

Ordonnances adaptées

La réforme pourra entrer en vigueur le 1er janvier.

    14.11.2019 00:01
Premium

TESLALa «Gigafactory»  s’installe près de BerlinLa «Gigafactory»  s’installe près de Berlin

argentLe délai pour l’échange des billets de banque suppriméLe délai pour l’échange des billets de banque supprimé

Top