18.01.2020, 00:01

Pékin trace sa «route de la soie» en Birmanie

Premium
chargement
Aung San Suu Kyi, ministre des Affaires étrangères birmane et le président chinois Xi Jinping.
Par par SÉBASTIEN FALLETTI, Pékin

ASIE Xi Jinping profite de l’espace laissé par les Occidentaux, après la crise des Rohingyas, pour étendre son influence dans le pays.

Retour de balancier stratégique dans le «grand jeu» birman. La Chine voisine revient en force sur l’échiquier déserté par l’Occident, en délicatesse avec sa dirigeante Aung San Suu Kyi depuis le drame des Rohingyas. La dirigeante et la junte militaire toujours bien accrochée au pouvoir déroulent le tapis rouge pour le président Xi Jinping, qui effectue entre hier et...

À lire aussi...

COOPÉRATIONL’humanitaire en mode virusL’humanitaire en mode virus

POUVOIR«D’urgence, un soutien aux médias»«D’urgence, un soutien aux médias»

solidaritéCoronavirus: une plateforme pour aider les commerçants romandsCoronavirus: une plateforme pour aider les commerçants romands

CORONAVIRUSLes Etats-Unis face au chômage massifLes Etats-Unis face au chômage massif

RAILUn nouveau chef pour piloter les CFFUn nouveau chef pour piloter les CFF

Top