03.08.2015, 09:18

Nestlé Zimbabwe doit céder sa majorité

chargement

La filiale de Nestlé au Zimbabwe doit être expropriée de 51% de son capital et céder sa majorité selon la loi sur l'indigénisation. Douze autres multinationales dont British American Tobacco sont concernées. Cette loi, entrée en vigueur en mars 2010, exige que toute entreprise détenue par des étrangers, disposant d'au moins 500 000 dollars (453 000 francs) d'actifs, cède 51% de ses parts à des zimbabwéens indigènes (noirs). Les multinationales ont jusqu'à fin septembre pour s'y conformer sous peine de subir une procédure pour faire annuler leurs licences. Nestlé est présent au Zimbabwe depuis 50 ans et possède une usine dans la capitale Harare. Elle produit pour le marché local des céréales et du lait en poudre pour enfant. Le site emploie environ 200 personnes. / ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

GOUVERNANCEUBS change de patronUBS change de patron

UBS change de patron

Le numéro un de la banque en Suisse a déjoué les pronostics en jetant son dévolu sur le Néerlandais Ralph Hamers.

  21.02.2020 00:01
Premium

LuxeEpidémie: la Suisse n'est pas épargnée par le coronavirusEpidémie: la Suisse n'est pas épargnée par le coronavirus

COOPÉRATIONAide recentrée sur les intérêts suissesAide recentrée sur les intérêts suisses

CONSOMMATIONLe bio, poule aux œufs d’orLe bio, poule aux œufs d’or

Le bio, poule aux œufs d’or

En Suisse, les géants de la distribution misent sur le bio pour augmenter les profits. Est-ce au détriment du...

  20.02.2020 00:01
Premium

BANQUESUne sévère cure d’austérité pour HSBCUne sévère cure d’austérité pour HSBC

Top