02.08.2015, 19:49

Mikron est revenu dans les chiffres noirs en 2010

chargement

Le fabricant de machines et d'installations biennois Mikron, également présent à Boudry, sévèrement malmené par la crise, est revenu dans les chiffres noirs l'an dernier. Il boucle l'exercice sur un léger bénéfice net de 0,4 million de francs, après une perte de 32,8  millions en 2009.

Son chiffre d'affaires s'est aussi bien redressé, de 21,6% à 182,5 millions de francs, a indiqué le groupe aujourd'hui. Au niveau opérationnel (EBIT), le résultat est ressorti à 1,5 million, comparé à une perte de 31,8 millions sur l'exercice précédent.

Mais ce sont surtout les commandes qui laissent bien présager de l'exercice en cours, avec un bond d'une année à l'autre de 69,5% à 219,8 millions de francs. Mikron affichait à la fin 2010 un carnet de commandes de 84,2 millions de francs, en hausse de 64,5% sur celui de l'année précédente. /ats



Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéCoronavirus: les surcoûts engendrés par la pandémie n'affecteront pas les primes 2021Coronavirus: les surcoûts engendrés par la pandémie n'affecteront pas les primes 2021

MédiasSSR: déficit de 22,2 millions de francs en 2019SSR: déficit de 22,2 millions de francs en 2019

approvisionnementCoronavirus: droits de douane suspendus pour les biens médicaux importésCoronavirus: droits de douane suspendus pour les biens médicaux importés

PratiqueCoronavirus: on peut désormais payer jusqu’à 80 francs avec le paiement sans contactCoronavirus: on peut désormais payer jusqu’à 80 francs avec le paiement sans contact

PÂQUESCoronavirus: les chocolatiers n’ont pas la tête à la fêteCoronavirus: les chocolatiers n’ont pas la tête à la fête

Top