Maersk teste les biocarburants

chargement

PORTE-CONTENEURS Le premier transporteur maritime mondial a des objectifs ambitieux de réduction de ses émissions de CO2.

Par par Slim Allagui, Copenhague
 31.08.2019, 00:01
Premium
Maersk consacre environ un milliard de dollars, depuis 2015, à la recherche et au développement  pour se débarrasser de l’énergie fossile.

Soucieux de contribuer à l’Accord de Paris sur le climat, le groupe danois AP Moller-Maersk, premier transporteur maritime mondial de conteneurs, est en pointe dans la lutte contre le réchauffement climatique. En décembre, il a dévoilé sa stratégie «verte», avec un objectif plus ambitieux que celui de la filière des transports par mer, qui représente plus de 80% des...

À lire aussi...

prévisionsTouristes attendus plus nombreux pour la saison hivernaleTouristes attendus plus nombreux pour la saison hivernale

Mise en gardeCybersécurité: la police lance une campagne sur la sécurité des achats en ligneCybersécurité: la police lance une campagne sur la sécurité des achats en ligne

ÉclairageLe cloud, un nuage de pollution numériqueLe cloud, un nuage de pollution numérique

marché de l’automobileLe prix des autos neuves pourrait bondir après celui des occasionsLe prix des autos neuves pourrait bondir après celui des occasions

Le prix des autos neuves pourrait bondir

La pénurie de composants électroniques et à la hausse du coût des matières premières pourraient bien provoquer un...

  25.10.2021 10:47

ParadoxeClimat: les pays subventionnent encore largement les énergies fossilesClimat: les pays subventionnent encore largement les énergies fossiles

Top