30.05.2016, 16:19

Les sciences de la vie dopent l'activité économique du pied du Jura

chargement
L'implantation de firmes médicales, biotechnologiques et pharmaceutiques devrait créer 800 emplois dans la zone du pied du Jura.

économie L'arrivée de firmes médicales, biotechnologiques et pharmaceutiques contribuent à l'attractivité économique du pied du Jura.

La région du pied sud du Jura poursuit son développement économique. L'implantation de firmes médicales, biotechnologiques et pharmaceutiques devrait créer 800 emplois dans cette zone qui s'étend sur les cantons de Soleure et de Berne, selon la dernière étude régionale du Credit Suisse.

"Ces entreprises prévoient des investissements à hauteur d'un milliard de francs", expliquent lundi les chercheurs du numéro deux bancaire helvétique dans un communiqué.

Si l'industrie horlogère, qui a connu un véritable boom ces dernières années, occupe toujours une place centrale dans cette région, la marche de ses affaires s'est nettement ralentie en 2015, selon la banque. Ce recul s'explique par une baisse de la demande à Hong Kong et en Chine, les deux principales destinations des exportations de montres produites au pied sud du Jura.

Moins attractive

Toutes firmes confondues, cette zone présente globalement un attrait inférieur à la moyenne helvétique, souligne l'établissement financier. Soleure et environs offrent les meilleures perspectives de la région au niveau de l'attractivité économique. Cette zone propose une importante main-d'oeuvre qualifiée, point positif pour les firmes qui souhaitent s'y implanter.

Bienne/Seeland apparaît derrière Soleure, en raison de ses charges fiscales qui pèsent sur les entreprises. Plus rurales, Cerlier (BE), la Haute-Argovie, Granges (SO) et le district Thal (SO) souffrent d'un manque de personnel hautement qualifié, précise Credit Suisse.

A l'échelon national, le canton de Soleure se classe 16e et celui de Berne 19e, en ce qui concerne leur attractivité pour les sociétés. Ce résultat est notamment lié à leur charge fiscale. Sur ce dernier point, Soleure arrive en 17e position et Berne 22e. A noter que les personnes physiques assurent près de 80% des recettes fiscales du site économique du pied sud du Jura.

Offre en transports supérieure

L'extrême sud du Jura jouit, cependant, d'une accessibilité supérieure à la moyenne par la route et par le rail, note la banque. Ce critère augmente leur attractivité économique.

L'étude de Credit Suisse s'est basée sur six régions. Les zones analysées, qui s'étendent sur les cantons de Soleure et de Berne, englobent l'axe Soleure-Granges-Bienne ainsi que leurs satellites Balsthal (SO), Langenthal (BE) et Lyss (BE).

Ce territoire compte 380'000 habitants, soit presque l'équivalent de la ville de Zurich. Il contribue au produit intérieur brut (PIB) de la Suisse à hauteur de 3,7%.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CRISEDeux cent mille francs en dix minutesDeux cent mille francs en dix minutes

EconomieCoronavirus: le tourisme suisse va perdre 6,4 milliards en 2020Coronavirus: le tourisme suisse va perdre 6,4 milliards en 2020

CORONAVIRUSLa Suisse va manquer de lits en soins intensifsLa Suisse va manquer de lits en soins intensifs

AlimentationNouvelle baisse de la consommation de viande en SuisseNouvelle baisse de la consommation de viande en Suisse

STATISTIQUESCoronavirus: la pagaille dans les chiffresCoronavirus: la pagaille dans les chiffres

Top