30.01.2018, 00:01

Les salles obscures disent clairement non à «No Billag»

Premium
chargement
Les exploitants de salles sont nombreux à avoir accepté de projeter des spots contre l’initiative «No Billag» avant les films.

L’exploitant de l’essentiel des salles de l’Arc jurassien projette un spot opposé à la suppression de la redevance radio/TV. Une entorse à son refus habituel de diffuser des publicités politiques.

«No Billag», l’initiative qui vise à supprimer la redevance radio et télévision, est combattue jusque dans les salles obscures.

Considérant que priver les chaînes publiques de redevance mettrait en danger le cinéma suisse, la majorité des exploitants de salles romands ont choisi de sortir de leur réserve habituelle en matière de publicité politique.

C’est le cas d’Edna...

À lire aussi...

TÉLÉCOMSUPC veut supprimer près de 160 emploisUPC veut supprimer près de 160 emplois

criseTélécommunications: UPC prévoit de supprimer 160 emploisTélécommunications: UPC prévoit de supprimer 160 emplois

Un emploi sur dix supprimé chez UPC

Après l'échec de la fusion avec Sunrise, UPC annonce la suppression de 160 emplois. Le câblo-opérateur et les syndicats...

  21.02.2020 12:00

GOUVERNANCEUBS change de patronUBS change de patron

UBS change de patron

Le numéro un de la banque en Suisse a déjoué les pronostics en jetant son dévolu sur le Néerlandais Ralph Hamers.

  21.02.2020 00:01
Premium

LuxeEpidémie: la Suisse n'est pas épargnée par le coronavirusEpidémie: la Suisse n'est pas épargnée par le coronavirus

COOPÉRATIONAide recentrée sur les intérêts suissesAide recentrée sur les intérêts suisses

Top