30.01.2018, 00:01

Les salles obscures disent clairement non à «No Billag»

Premium
chargement
Les exploitants de salles sont nombreux à avoir accepté de projeter des spots contre l’initiative «No Billag» avant les films.

L’exploitant de l’essentiel des salles de l’Arc jurassien projette un spot opposé à la suppression de la redevance radio/TV. Une entorse à son refus habituel de diffuser des publicités politiques.

«No Billag», l’initiative qui vise à supprimer la redevance radio et télévision, est combattue jusque dans les salles obscures.

Considérant que priver les chaînes publiques de redevance mettrait en danger le cinéma suisse, la majorité des exploitants de salles romands ont choisi de sortir de leur réserve habituelle en matière de publicité politique.

C’est le cas d’Edna...

À lire aussi...

COOPÉRATIONL’humanitaire en mode virusL’humanitaire en mode virus

POUVOIR«D’urgence, un soutien aux médias»«D’urgence, un soutien aux médias»

solidaritéCoronavirus: une plateforme pour aider les commerçants romandsCoronavirus: une plateforme pour aider les commerçants romands

CORONAVIRUSLes Etats-Unis face au chômage massifLes Etats-Unis face au chômage massif

RAILUn nouveau chef pour piloter les CFFUn nouveau chef pour piloter les CFF

Top