Les géants du web s’associent contre le terrorisme en ligne

chargement

INTERNET Facebook, YouTube et d’autres grandes entreprises basées sur la Toile ont créé une base de données commune pour faciliter les signalements.

Par lucie ronfaut
  07.12.2016, 00:30
Premium
Grâce au nouvel outil prévu, les géants du web concernés pourront rendre en partie automatique                    la modération des contenus publiés sur leurs plateformes respectives .

Il est rare que les géants du web s’associent sur un projet. Lundi soir, Facebook, Microsoft, Twitter et YouTube (propriété de Google) ont annoncé le lancement d’un nouvel outil commun pour supprimer plus rapidement les images ou les vidéos encourageant des actes de terrorisme. Les quatre entreprises vont alimenter une base de données qui recensera les contenus de ce...

À lire aussi...

crise économiqueAngleterre: le pub, monument national en dangerAngleterre: le pub, monument national en danger

EconomieCoronavirus: les dettes des pays émergents sont toujours plus élevéesCoronavirus: les dettes des pays émergents sont toujours plus élevées

EnvironnementClimat: sous pression, les entreprises précisent leurs objectifs de neutralité carboneClimat: sous pression, les entreprises précisent leurs objectifs de neutralité carbone

EnvironnementNeuchâtel: le Csem développe un capteur intelligent pour la préservation des eaux marinesNeuchâtel: le Csem développe un capteur intelligent pour la préservation des eaux marines

RéformeFiscalité: vers un impôt mondial sur le bénéfice plus élevé, la Suisse sous pressionFiscalité: vers un impôt mondial sur le bénéfice plus élevé, la Suisse sous pression

Top