03.08.2015, 08:58

Les achats frontaliers ont la cote

chargement

Septante pourcent des consommateurs suisses se fournissent à l'étranger en produits alimentaires et en vêtements. Pour les commerçants helvétiques, le manque à gagner se chiffre à 3,2 milliards de francs, dont 2,5 milliards pour la seule alimentation.

Les Suisses romands s'approvisionnent surtout chez Carrefour et Super U pour leurs produits alimentaires, tandis que les Suisses alémaniques privilégient Aldi et Lidl. Si le prix, avec l'ampleur de l'offre, semble donc être la raison principale de ces achats frontaliers, les ménages à bas revenus ne sont cependant pas les plus assidus, selon une étude du cabinet Fuhrer & Hotz publiée hier.

Au contraire, ce sont surtout les acheteurs de la classe moyenne supérieure qui sont concernés par le phénomène. Pour les achats de vêtements, les classes supérieures sont même les premiers à franchir la frontière, constate l'étude.

Le cabinet a interrogé fin mai sur internet un échantillon représentatif de 1000 personnes sur leur comportement d'achat durant les 12 derniers mois. / ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Commerce de détailCoop: bénéfice en hausse en 2019Coop: bénéfice en hausse en 2019

Coop: bénéfice en hausse en 2019

Le géant de la distribution Coop a vu son bénéfice augmenter de 12% en 2019, pour s’établir à 531 millions de francs....

  18.02.2020 12:08

restructurationBanques: HSBC va supprimer 35’000 emplois après la chute du bénéfice en 2019Banques: HSBC va supprimer 35’000 emplois après la chute du bénéfice en 2019

EUROPELa Grèce veut rapatrier ses «cerveaux»La Grèce veut rapatrier ses «cerveaux»

PénurieTransports: il n'y a pas assez de chauffeurs en SuisseTransports: il n'y a pas assez de chauffeurs en Suisse

ÉnergieElectricité: quelle part de renouvelable dans la consommation?Electricité: quelle part de renouvelable dans la consommation?

Top