13.03.2019, 00:01

Le vent tourne aux Etats

Premium
chargement
Le texte des initiants (rejeté par 25 voix à 14) veut obliger les entreprises installées en Suisse, et les sociétés qu’elles contrôlent, à davantage prévenir et répondre de leurs activités à l’étranger.
Par Philippe Boeglin

MULTINATIONALES Le Conseil des Etats refuse le compromis à l’initiative pour des entreprises responsables. Il s’oppose ainsi au National, où PDC et PLR avaient soutenu le contre-projet. Aux Etats, un revirement a eu lieu.

Travail d’enfants, pollution: certaines entreprises ont fait parler d’elles, récemment, en raison de leurs activités à l’étranger. Mais cela n’a pas infléchi le Conseil des Etats. Au contraire: le compromis semble de plus en plus improbable en ce qui concerne l’initiative populaire pour des multinationales responsables. Le Conseil des Etats a refusé, hier, par 22 voix à 20,...

Top