26.01.2016, 13:41

Le site d'offres en ligne Groupon lâche le marché suisse

chargement
Le site est régulièrement dans les chiffres rouges depuis 2 ans.

Internet La société américaine d'achat groupé en ligne Groupon cesse ses activités en Suisse. Le site n'affiche plus aucune offre depuis le 25 janvier. Régulièrement dans les chiffres rouges depuis 2 ans, l'entreprise annonçait une perte de 27,6 millions de dollars en novembre dernier et la suppression de plusieurs postes.

Les clients qui cliquent sur l'adresse du site suisse sont redirigés vers une page qui leur explique en français, en allemand ou en anglais que le groupe est "dans l’impossibilité d'offrir des deals". Les clients et les commerçants ont accès à un numéro de téléphone qui une fois composé aboutit sur un interminable message d'attente.

La filiale helvétique de Groupon n'était pas disponible mardi pour une prise de position. Le manque de rentabilité des activités en Suisse semble être à l'origine de ce retrait, selon le "Blick".

Cet automne, le groupe basé à Chicago avait annoncé avoir enregistré une perte de 27,6 millions de dollars (28 millions de francs) au troisième trimestre 2015. A fin 2014, celle-ci se montait déjà à -21 millions.

Groupon a aussi annoncé en septembre vouloir supprimer 1100 emplois, essentiellement en dehors de l'Amérique du Nord dans le cadre d'un plan de restructuration devant être bouclé d'ici à septembre 2016. La société employait 11'800 salariés fin décembre 2014.

Ex-leader du marché à forte croissance des coupons en ligne, Groupon subit à présent la concurrence féroce de sociétés de taille inférieure mais aussi des offres promotionnelles de géants de l'internet tels qu'Amazon.com et eBay.

 

De nouvelles parts de marché

Pour le directeur de Real Deals, société suisse concurrente de Groupon, le retrait de la firme américaine est dû "à beaucoup de défiance quant à leur management et à leurs techniques de vente. Il va de soi qu’une telle pub n’a pas arrangé leur image de marque." Selon Christopher Englund, la disparition de ce pionnier de l'achat groupé "constitue forcément une opportunité d’acquisition de parts de marché supplémentaires. Mais cela doit aussi nous rappeler combien il est important d’entretenir au quotidien une relation privilégiée avec nos partenaires et nos clients."

C'est en renforçant cette relation de confiance et en agissant au sein d'un segment micro-local, au contraire d'autres entreprises de e-commerce déployant leurs activités au niveau national, que le CEO de Real Deals espère faire la différence sur ce marché hautement concurrentiel.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

e-commerceCommerce en ligne: la Coop teste un logiciel qui vous offre des rabais personnalisésCommerce en ligne: la Coop teste un logiciel qui vous offre des rabais personnalisés

Rabais personnalisés à la Coop?

J'achète une bouteille de vin en ligne sur le site de la Coop. Je la paie 20 francs. Et mon voisin, qui ne fait pas...

  19.07.2015 16:49

Consommation en ligneCommerce en ligne: les Suisses au troisième rang européen des achats sur InternetCommerce en ligne: les Suisses au troisième rang européen des achats sur Internet

Top