Le plan B des partisans de «No Billag»

chargement

MÉDIAS En cas d’abandon de la redevance radio-TV par le peuple, l’Union suisse des arts et métiers esquisse une solution pour le service public.

Par Berne, Philippe Boeglin
 10.01.2018, 00:01
Premium

Le voici, le «plan B» présenté par les partisans de l’initiative «No Billag». L’Union suisse des arts et métiers (Usam) a esquissé hier les grandes lignes d’un nouveau financement de la SSR, au cas où le peuple acceptait de supprimer la redevance radio-TV le 4 mars.

D’après Hans-Ulrich Bigler,...

À lire aussi...

20 ans aprèsFaillite de Swissair: la liquidation a coûté plus de 300 millions de francsFaillite de Swissair: la liquidation a coûté plus de 300 millions de francs

ARMÉEAvions de combat: le DDPS songe à faire le ménageAvions de combat: le DDPS songe à faire le ménage

CréationCollaboration inédite entre les designers d’Atelier Oï et les montres Louis ErardCollaboration inédite entre les designers d’Atelier Oï et les montres Louis Erard

Accueil extra-familialFrais de garde des enfants: déductions fiscales relevéesFrais de garde des enfants: déductions fiscales relevées

InfrastructuresLe Conseil des Etats vote 80 millions pour le sport, plusieurs projets soutenus en Suisse romandeLe Conseil des Etats vote 80 millions pour le sport, plusieurs projets soutenus en Suisse romande

Top