La triche? Un business

chargement

ÉTUDES Des anglophones sous-traitent leurs devoirs à l’étranger.

 14.09.2019, 00:01
Premium

Aujourd’hui, internet permet une tricherie à grande échelle. Des étudiants américains, australiens ou britanniques peuvent sous-traiter leurs travaux scolaires à des travailleurs diplômés venus du Kenya, d’Ukraine ou d’Inde, plutôt que de s’échiner à les écrire. Depuis une dizaine d’années, une véritable industrie de la triche a émergé, rapporte le «New York Times».

Un vaste système de fraude à l’international...

À lire aussi...

chiffres d’affairesMigros et Coop dans le top 50 mondial du commerce de détailMigros et Coop dans le top 50 mondial du commerce de détail

salaireLes revenus de base ont la cote: essai à Zurich et projet fédéralLes revenus de base ont la cote: essai à Zurich et projet fédéral

criseConstruction: le prix du bois flambeConstruction: le prix du bois flambe

En hausseAutomobile: Volkswagen a retrouvé sa forme de 2019Automobile: Volkswagen a retrouvé sa forme de 2019

Volkswagen a retrouvé sa forme de 2019

La Chine, premier marché pour le constructeur allemand, continue à tirer ses ventes et ses marges. Les Etats-Unis ont...

  08.05.2021 08:06
Premium

criseTransport aérien: Swiss prévoit un plan de restructuration, 1700 postes concernésTransport aérien: Swiss prévoit un plan de restructuration, 1700 postes concernés

Top