12.09.2018, 18:37

La plaie des vitrines vides au centre-ville de Neuchâtel

Premium
chargement
Les rues de Neuchâtel, 12 septembre 2018

Commerces La fermeture de certains commerces laisse des devantures inanimées. Un vide pas très encourageant pour les autres commerçants qui s’efforcent d’animer les rues.

Les vitrines vides d’OVS ravivent l’angoisse de tous les centres-villes:la désertification. Neuchâtel en est loin, mais le vide laissé par l’enseigne italienne, qui a quitté le centre-ville cet été après une faillite retentissante en Suisse, fait tache.

Aujourd’hui, la ville doit annoncer de nouveaux efforts pour tenter d’enrayer la tendance. 
Il s’agit de publier une liste de locaux...

À lire aussi...

Transport aérien30’000 emplois menacés chez Lufthansa30’000 emplois menacés chez Lufthansa

TechnologieLes «tapis de lumière» de BMW réalisés à HauteriveLes «tapis de lumière» de BMW réalisés à Hauterive

CORONAVIRUSSociétés préparées, mais vulnérablesSociétés préparées, mais vulnérables

CriseEconomie: les entreprises suisses mieux préparées mais vulnérables face à la 2e vagueEconomie: les entreprises suisses mieux préparées mais vulnérables face à la 2e vague

FinancesBanques: le directeur général d’UBS ne croit pas à une possibilité de rachatBanques: le directeur général d’UBS ne croit pas à une possibilité de rachat

Top