03.08.2015, 09:20

La pénurie de logements pousse les étudiants vers la France

chargement
Par FRANCESCA CALCAGNO - L'AGEFI

La pénurie de logements sur l'Arc lémanique est un problème connu et largement débattu. La situation ne semble pas s'améliorer et les universités comme les écoles polytechniques doivent y faire face. L'EPFL apporte plusieurs réponses à cette situation: plus de 500 logements sont en construction sur le campus. Avant chaque rentrée académique, une politique de communication se met en place auprès de la population, en collaboration avec l'Université de Lausanne (Unil), de façon à récolter un nombre maximal d'objets potentiels. Un bureau du logement a été mis sur pied au sein de l'EPFL. Il est doté d'un programme de sensibilisation active auprès de la communauté estudiantine et des logements d'urgences sont bloqués au camping de Vidy. Autre alternative: la prise en compte de zones hors-frontières. Evian et Thonon, rapidement accessibles par bateau, pourraient devenir le nouvel eldorado estudiantin?

«C'est une option à laquelle nous réfléchissons», confirme Daniel Chuard, délégué à la formation à l'EPFL. «Nous avons quelques étudiants frontaliers, ce n'est toutefois pas l'option que nous privilégions.» Il est nécessaire que les logements proposés se situent à proximité des transports publics, alors que ceux-ci sont déjà largement sollicités par les travailleurs frontaliers. Ce que confirme Gilberte Isler, responsable des affaires socioculturelles à l'Unil, celle-ci précisant également l'importance des prix proposés. Il y a très peu de chances, pour l'instant, que la zone hors-frontière devienne une réserve importante d'habitations. Cette année, aucune proposition n'a émané depuis Evian et seul un nombre restreint d'étudiants pourraient s'y établir. Ceux venant hors de l'Union européenne ne peuvent par exemple pas profiter de cette zone faute du permis de séjour. Les dispositions légales sont telles qu'elles ne permettent pas à ce type de ressortissants d'étudier dans un canton différent de son lieu d'accueil en Suisse. «Nous vivons actuellement la situation d'un étudiant africain contraint à quitter son domicile de Fribourg car le canton ne lui a pas accordé le permis de séjour», précise Gilberte Isler.

La campagne de logements de l'Université en partenariat avec l'EPFL se concentre aujourd'hui principalement sur la région lausannoise et Vevey. La situation à Vevey est moins préoccupante du fait, notamment, d'un accès facilité pour les étudiants. Le but étant de leur proposer la solution la plus confortable en misant sur le temps de trajet. Les acteurs concernés demeurent néanmoins ouverts à d'autres alternatives non encore exploitées.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

GOUVERNANCEUBS change de patronUBS change de patron

UBS change de patron

Le numéro un de la banque en Suisse a déjoué les pronostics en jetant son dévolu sur le Néerlandais Ralph Hamers.

  21.02.2020 00:01
Premium

LuxeEpidémie: la Suisse n'est pas épargnée par le coronavirusEpidémie: la Suisse n'est pas épargnée par le coronavirus

COOPÉRATIONAide recentrée sur les intérêts suissesAide recentrée sur les intérêts suisses

CONSOMMATIONLe bio, poule aux œufs d’orLe bio, poule aux œufs d’or

Le bio, poule aux œufs d’or

En Suisse, les géants de la distribution misent sur le bio pour augmenter les profits. Est-ce au détriment du...

  20.02.2020 00:01
Premium

BANQUESUne sévère cure d’austérité pour HSBCUne sévère cure d’austérité pour HSBC

Top