29.11.2016, 00:01

L’Europe retient sa respiration

Premium
chargement
Matteo Renzi, président du Conseil, démissionnera si le non l’emporte dimanche.
Par MANON MALHÈRE

ZONE EURO Si les électeurs italiens rejettent la réforme constitutionnelle ce dimanche, les marchés pourraient paniquer, au-delà de la péninsule.

Le répit n’aura été que de courte durée. Après le référendum britannique en faveur du Brexit en juin dernier, c’est au tour de l’Italie de faire trembler l’Union européenne. Dimanche prochain, les Italiens se prononceront sur la réforme constitutionnelle qui, en cas de non, pourrait faire vaciller le pays dans le chaos et plonger une nouvelle fois les Européens...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top