27.11.2018, 00:01

L’empire Bastos fissuré de toutes parts

Premium
chargement
L’investisseur Jean-Claude Bastos est détenu en prison en Angola depuis le 24septembre dernier.
Par par Thierry JAcolet

ANGOLA L’homme d’affaires fribourgeois Jean-Claude Bastos, qui gère le Fonds souverain angolais, végète en prison à Luanda.

«J’ai la conscience tranquille. Je n’ai rien fait d’illégal.» Il y a pile une année, l’homme d’affaires Jean-Claude Bastos de Morais balayait, en deux petites phrases, les suspicions de détournement des richesses de l’Angola, soulevées par les Paradise Papers. L’investisseur, né à Fribourg il y a 51 ans, assurait n’avoir rien à se reprocher dans la gestion pourtant...

À lire aussi...

SCANDINAVIELa nouvelle jeunesse de la forêt finlandaiseLa nouvelle jeunesse de la forêt finlandaise

PréventionCoronavirus: l’économie tessinoise qui dépend des travailleurs italiens reste vigilanteCoronavirus: l’économie tessinoise qui dépend des travailleurs italiens reste vigilante

AppauvrissementVotation du 17 mai: les PME s’opposent à l’initiative de l’UDC contre la libre-circulationVotation du 17 mai: les PME s’opposent à l’initiative de l’UDC contre la libre-circulation

Trop cherConsommation: les Suisses paient des milliards de francs en trop chaque annéeConsommation: les Suisses paient des milliards de francs en trop chaque année

RIYADLe G20 évoque le mot climat, discrètementLe G20 évoque le mot climat, discrètement

Top