L’Ecosse cherche à tout prix à contourner le Brexit

chargement

ROYAUME-UNI La dirigeante nationaliste Nicola Sturgeon veut rester dans le marché unique, même si Londres en sort.

Par FLORENTIN COLLOMP
  22.12.2016, 01:38
Lecture: 4min
Premium
La perspective de quitter l’Union européenne n’a pas fait progresser la cause indépendantiste en Ecosse.

Imaginer une Ecosse membre du marché unique européen, voisine d’une Angleterre qui l’aurait quittée après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne? C’est l’audacieux dessein esquissé, mardi, par la première ministre écossaise, la nationaliste Nicola Sturgeon, qui cherche par tous les moyens à contourner le Brexit.

Forte du vote sans ambiguïté de 62% des Ecossais pour rester dans l’Europe...

À lire aussi...

crise économiqueAngleterre: le pub, monument national en dangerAngleterre: le pub, monument national en danger

EconomieCoronavirus: les dettes des pays émergents sont toujours plus élevéesCoronavirus: les dettes des pays émergents sont toujours plus élevées

EnvironnementClimat: sous pression, les entreprises précisent leurs objectifs de neutralité carboneClimat: sous pression, les entreprises précisent leurs objectifs de neutralité carbone

EnvironnementNeuchâtel: le Csem développe un capteur intelligent pour la préservation des eaux marinesNeuchâtel: le Csem développe un capteur intelligent pour la préservation des eaux marines

RéformeFiscalité: vers un impôt mondial sur le bénéfice plus élevé, la Suisse sous pressionFiscalité: vers un impôt mondial sur le bénéfice plus élevé, la Suisse sous pression

Top