03.03.2016, 00:49

L’Argentine paie cher pour se libérer des «fonds vautours»

Premium
chargement
Le président argentin Mauricio Macri s’est exprimé mardi lors d’une session inaugurale du Congrès.
Par ALICE POUYAT

FINANCES Buenos Aires a scellé lundi dernier un accord qui lui permettra de revenir sur les marchés financiers. La fin d’une bataille qui remonte à 2001.

C’est un bras de fer de plus de quinze ans entre un pays et ses créanciers, une telenovela politico-financière qui est en passe de s’achever. Lundi, l’Argentine a trouvé un accord de principe avec les «fonds vautours» sur sa dette qui date de la grande faillite de 2001, a annoncé «avec grand plaisir» le médiateur américain en charge des...

À lire aussi...

CRISEDeux cent mille francs en dix minutesDeux cent mille francs en dix minutes

EconomieCoronavirus: le tourisme suisse va perdre 6,4 milliards en 2020Coronavirus: le tourisme suisse va perdre 6,4 milliards en 2020

CORONAVIRUSLa Suisse va manquer de lits en soins intensifsLa Suisse va manquer de lits en soins intensifs

AlimentationNouvelle baisse de la consommation de viande en SuisseNouvelle baisse de la consommation de viande en Suisse

STATISTIQUESCoronavirus: la pagaille dans les chiffresCoronavirus: la pagaille dans les chiffres

Top