29.08.2009, 04:15

Kudelski retrouve les chiffres noirs

chargement

Kudelski a retrouvé les chiffres noirs. Le spécialiste vaudois des systèmes d'accès commence à récolter les fruits de son nouveau modèle d'affaires en télévision numérique. Les autres divisions résistent assez bien à la crise. André Kudelski se montre confiant.

Le groupe basé à Cheseaux-sur-Lausanne boucle ces six mois sur un petit bénéfice de 483 000 de francs. Sur la même période de l'an passé, il avait enregistré une grosse perte de 39,8 millions de francs.

La migration de plusieurs grands clients de télévision numérique du mode «vente» au mode «service» est maintenant achevée, a annoncé hier le patron du groupe devant la presse. En plus des 25 millions de cartes à puces remplacées en 2008, six millions ont encore été renouvelées - et amorties - au premier semestre 2009.

Ce modèle d'affaires permet au groupe de mieux rentabiliser ces cartes, désormais louées et non plus vendues aux opérateurs. Il montre toute sa pertinence en ces temps de crise économique, a souligné André Kudelski. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Transport aérien30’000 emplois menacés chez Lufthansa30’000 emplois menacés chez Lufthansa

TechnologieLes «tapis de lumière» de BMW réalisés à HauteriveLes «tapis de lumière» de BMW réalisés à Hauterive

CORONAVIRUSSociétés préparées, mais vulnérablesSociétés préparées, mais vulnérables

CriseEconomie: les entreprises suisses mieux préparées mais vulnérables face à la 2e vagueEconomie: les entreprises suisses mieux préparées mais vulnérables face à la 2e vague

FinancesBanques: le directeur général d’UBS ne croit pas à une possibilité de rachatBanques: le directeur général d’UBS ne croit pas à une possibilité de rachat

Top