04.12.2020, 14:41

General Electric supprime encore 83 postes, réactions en Suisse

chargement
Les syndicats et représentants du personnel de GE en Suisse s'insurgent contre la manière "irrespectueuse" de faire du conglomérat (archives).

restructuration General Electric réduit encore la voilure en Suisse. La tactique du salami du géant américain se poursuit, s’insurgent les représentants du personnel et les syndicats.

General Electric (GE) a annoncé une nouvelle réduction de postes. Quelque 83 emplois de la division Steam Power et de la filiale Fieldcore seraient sur le point d’être supprimés, rapportent vendredi les représentants du personnel du géant américain et les syndicats.

Au total 380 personnes travaillent sur ces deux sites touchés par la mesure. Les signataires du communiqué s’insurgent contre la manière «irrespectueuse» de faire du conglomérat, consistant à annoncer de nouveaux licenciements collectifs à un rythme mensuel et s’opposent à cette énième destruction de postes.

Mettre fin à la destruction des emplois

Les processus de consultation pour les suppressions de postes prévues chez GE Grid (562 emplois à Oberentfelden) et GE Gas (84 emplois à Baden) sont toujours en cours, rappelle le communiqué.

Les syndicats Unia et Syna, l’association suisse des employés de commerce ainsi que le personnel du groupe demandent à ce que General Electric mette fin à sa stratégie du salami, visant à supprimer progressivement des postes.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RestructurationGeneral Electric: 436 postes menacés sur le site d’OberentfeldenGeneral Electric: 436 postes menacés sur le site d’Oberentfelden

durEmploi: General Electric veut supprimer 450 postes de plus sur ses sites en ArgovieEmploi: General Electric veut supprimer 450 postes de plus sur ses sites en Argovie

Top