21.12.2016, 01:50

Foire d’empoigne entre villes

Premium
chargement
En votation le 12 février prochain, la troisième réforme de l’imposition des entreprises échauffe les esprits.
Par philippe boeglin

FISCALITÉ La question de l’imposition des entreprises divise les municipalités, qui se sentent délaissées. Les arguments restent très gauche-droite.

Après les villes et les communes «pour», voici les villes et les communes «contre». En votation le 12 février, la troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE III) échauffe les esprits. Et divise les municipalités. Illustration.

A 11h hier, le comité des cités prônant le non commence à présenter ses arguments aux médias. Quelques minutes plus tard, alors que la...

À lire aussi...

SantéCoronavirus: les surcoûts engendrés par la pandémie n'affecteront pas les primes 2021Coronavirus: les surcoûts engendrés par la pandémie n'affecteront pas les primes 2021

MédiasSSR: déficit de 22,2 millions de francs en 2019SSR: déficit de 22,2 millions de francs en 2019

approvisionnementCoronavirus: droits de douane suspendus pour les biens médicaux importésCoronavirus: droits de douane suspendus pour les biens médicaux importés

PratiqueCoronavirus: on peut désormais payer jusqu’à 80 francs avec le paiement sans contactCoronavirus: on peut désormais payer jusqu’à 80 francs avec le paiement sans contact

PÂQUESCoronavirus: les chocolatiers n’ont pas la tête à la fêteCoronavirus: les chocolatiers n’ont pas la tête à la fête

Top