Fiat et Renault veulent fusionner

chargement

INDUSTRIE AUTOMOBILE Réunis, les deux constructeurs européens peuvent former le numéro trois mondial. Obstacles en vue.

Par par Yves Genier
 28.05.2019, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Chaîne de montage d’une usine Fiat en Italie. Le constructeur envisage de fusionner avec Renault.

Le constructeur automobile italo-américain FiatChrysler (FCA) et le groupe français Renault paraissent décidés à unir leurs destins. Le premier a annoncé cette intention hier matin tôt, par communiqué. Le second l’a confirmé, aussi par communiqué, quelques minutes plus tard, avant de soumettre l’idée à son conseil d’administration.

Si le projet se réalise, Fiat Chrysler et Renault formeront ensemble le troisième constructeur mondial par le nombre de véhicules fabriqués par an (8,7 millions), le quatrième...

À lire aussi...

MécontentsAccord-cadre avec l'UE: la bataille du sonderfall économiqueAccord-cadre avec l'UE: la bataille du sonderfall économique

La bataille du sonderfall économique

Des entrepreneurs se dressent contre l’Accord-cadre négocié entre la Suisse et l'Union européenne et contre le soutien...

  21.04.2021 06:57
Premium

PionnièreEnvironnement: l'organisation Open Earth Foundation lutte pour le climat avec de la blockchainEnvironnement: l'organisation Open Earth Foundation lutte pour le climat avec de la blockchain

Des chaînes de bloc pour le climat

Une Canado-Suissesse, ex-diplomate, tente de convertir la technologie aux priorités climatiques. Les Nations unies et...

  20.04.2021 06:43
Premium

Point de vueAccord-cadre: une question cruciale devant le peuple?Accord-cadre: une question cruciale devant le peuple?

Assurances socialesL’AI dans le rouge, l’AVS boucle sur des résultats positifsL’AI dans le rouge, l’AVS boucle sur des résultats positifs

L’AI dans le rouge

L’AVS a bouclé l’année 2020 sur des résultats positifs, tout comme le régime des APG. L’assurance invalidité (AI)...

  19.04.2021 12:05

FISCALITÉImpôt sur les multinationales: l’Irlande inquiète des projets de WashingtonImpôt sur les multinationales: l’Irlande inquiète des projets de Washington

Top