10.01.2019, 00:01

Favoriser la symbiose entre robots et humains

Premium
chargement
Créé par Francesco Mondada, Thymio est mobile (il possède des roues), doté de censeurs pour entendre, et peut émettre des sons et des lumières de couleur.
Par par Andrée-Marie DUssault, Lugano

TECHNOLOGIE L’institut d’intelligence artificielle tessinois développe les interactions entre les machines et leurs utilisateurs.

Créer un monde hybride où l’humain et la machine interagissent harmonieusement. Voilà à quoi aspire Luca Maria Gambardella, directeur de l’institut Dalle Molle d’intelligence artificielle (Idsia), à Lugano. «Notre objectif est de favoriser la symbiose entre le robot et l’humain, grâce au machine learning, c’est-à-dire en reproduisant, chez le robot, certains comportements et les modalités du cerveau de l’humain,...

À lire aussi...

économieLes exportations horlogères sont toujours en reculLes exportations horlogères sont toujours en recul

AmbitionsMarchés financiers: la Bourse suisse veut racheter celle de MilanMarchés financiers: la Bourse suisse veut racheter celle de Milan

RecordAlimentation: les Suisses ont dépensé 103 francs par an pour des produits équitablesAlimentation: les Suisses ont dépensé 103 francs par an pour des produits équitables

revue de presseRumeurs de fusion entre UBS et Credit Suisse: réactions dans les médiasRumeurs de fusion entre UBS et Credit Suisse: réactions dans les médias

RestructurationGeneral Electric: 436 postes menacés sur le site d’OberentfeldenGeneral Electric: 436 postes menacés sur le site d’Oberentfelden

Top