10.01.2019, 00:01

Favoriser la symbiose entre robots et humains

Premium
chargement
Créé par Francesco Mondada, Thymio est mobile (il possède des roues), doté de censeurs pour entendre, et peut émettre des sons et des lumières de couleur.
Par par Andrée-Marie DUssault, Lugano

TECHNOLOGIE L’institut d’intelligence artificielle tessinois développe les interactions entre les machines et leurs utilisateurs.

Créer un monde hybride où l’humain et la machine interagissent harmonieusement. Voilà à quoi aspire Luca Maria Gambardella, directeur de l’institut Dalle Molle d’intelligence artificielle (Idsia), à Lugano. «Notre objectif est de favoriser la symbiose entre le robot et l’humain, grâce au machine learning, c’est-à-dire en reproduisant, chez le robot, certains comportements et les modalités du cerveau de l’humain,...

À lire aussi...

EconomieCoronavirus: le tourisme suisse va perdre 6,4 milliards en 2020Coronavirus: le tourisme suisse va perdre 6,4 milliards en 2020

CORONAVIRUSLa Suisse va manquer de lits en soins intensifsLa Suisse va manquer de lits en soins intensifs

AlimentationNouvelle baisse de la consommation de viande en SuisseNouvelle baisse de la consommation de viande en Suisse

STATISTIQUESCoronavirus: la pagaille dans les chiffresCoronavirus: la pagaille dans les chiffres

EnvoléeCoronavirus: ces entreprises qui ne connaissent pas la criseCoronavirus: ces entreprises qui ne connaissent pas la crise

Top