10.01.2019, 00:01

Favoriser la symbiose entre robots et humains

Premium
chargement
Créé par Francesco Mondada, Thymio est mobile (il possède des roues), doté de censeurs pour entendre, et peut émettre des sons et des lumières de couleur.
Par par Andrée-Marie DUssault, Lugano

TECHNOLOGIE L’institut d’intelligence artificielle tessinois développe les interactions entre les machines et leurs utilisateurs.

Créer un monde hybride où l’humain et la machine interagissent harmonieusement. Voilà à quoi aspire Luca Maria Gambardella, directeur de l’institut Dalle Molle d’intelligence artificielle (Idsia), à Lugano. «Notre objectif est de favoriser la symbiose entre le robot et l’humain, grâce au machine learning, c’est-à-dire en reproduisant, chez le robot, certains comportements et les modalités du cerveau de l’humain,...

À lire aussi...

INNOVATION«La monnaie cryptée est inéluctable»«La monnaie cryptée est inéluctable»

EmploiChômage: pourquoi le canton de Neuchâtel n’est plus un cancreChômage: pourquoi le canton de Neuchâtel n’est plus un cancre

HeureuxWEF 2020: Trump ravi de sa venue à DavosWEF 2020: Trump ravi de sa venue à Davos

INNOVATIONElectricité partagéeElectricité partagée

Electricité partagée

Un village tessinois s’est doté d’un système autonome de production et d’échange d’énergie renouvelable.

  22.01.2020 00:01
Premium

Main verteWEF 2020: tout le monde, y compris Trump, veut planter des arbresWEF 2020: tout le monde, y compris Trump, veut planter des arbres

Top