05.08.2020, 00:01
Lecture: 7min

Etats-Unis: le coronavirus profite au secteur de l’agroalimentaire

Premium
chargement
À Burbank, en Californie, comme partout ailleurs aux Etats-Unis, les caddies ne désemplissent pas.

Consommation Les Américains, anxieux face à la pandémie, font bondir les ventes de chips, biscuits et produits de snacking. Les grands groupes de l'agroalimentaire reconnaissent qu'ils connaissent l'une de leur meilleure période, économiquement parlant.

«La question, c’est: combien de temps les consommateurs américains vont-ils continuer à manger à la maison et rester préoccupés par l’hygiène?», résume Alan Jope, patron d’Unilever. «Probablement encore un certain temps, on ne voit pas la tendance ralentir.» Pour la plupart des groupes d’agroalimentaire et de produits de grande consommation, les effets de la pandémie de Covid-19 et du confinement sur la consommation se révèlent particulièrement forts outre-Atlantique, bien plus qu’en Europe. Au...

À lire aussi...

SolidaritéCoronavirus: la Chaîne du Bonheur soutient la distribution de nourritureCoronavirus: la Chaîne du Bonheur soutient la distribution de nourriture

PANDÉMIECoronavirus: le secteur alimentaire a été l'un des moins touchés par le confinementCoronavirus: le secteur alimentaire a été l'un des moins touchés par le confinement

EconomiesGaspillage alimentaire: l'appli Too Good To Go ne fait pas l'unanimitéGaspillage alimentaire: l'appli Too Good To Go ne fait pas l'unanimité

PauvretéTable Suisse augmente ses livraisons d’aide alimentaireTable Suisse augmente ses livraisons d’aide alimentaire

Gueule de boisCoronavirus: la consommation d’alcool s’est effondrée durant le confinementCoronavirus: la consommation d’alcool s’est effondrée durant le confinement

Top