03.05.2016, 15:38

En moyenne Suisse, l'afflux de frontaliers s'est tassé, mais il a nettement augmenté sur l'Arc lémanique

chargement
En moyenne suisse, le nombre de travailleurs frontaliers a tendance à se stabiliser, mais il est en forte hausse dans l'Arc lémanique.

L'afflux de travailleurs frontaliers en Suisse s'est légèrement tassé au premier trimestre 2016. Mais, dans l'Arc lémanique, qui accueille près d'un tiers des 306'000 frontaliers, les chiffres sont à la hausse.

L'afflux de frontaliers en Suisse s'est légèrement tassé au premier trimestre 2016, notamment au Tessin. Mais les différences entre régions sont importantes. Dans l'arc lémanique, le nombre de demandeurs d'emploi venus de France a ainsi fortement augmenté.

En Suisse, quelque 306'000 frontaliers étaient actifs lors des trois premiers mois de l'année 2016. Une croissance de 3,7% par rapport au même trimestre il y a un an, mais de 0,7% par rapport au dernier trimestre de l'année 2015, indiquent les chiffres publiés mardi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Il faut remonter à 2010 pour voir un taux de croissance aussi bas.

Dans l'arc lémanique, on constate une hausse significative du nombre de frontaliers. Après avoir atteint 6,2% au trimestre précédent, l'augmentation s'est élevée à 6,6%. Au total, la région accueille plus d'un tiers de tous les frontaliers de Suisse.

En recul dans l'Espace Mitelland

La Suisse du Nord-Ouest (+4,1%) a aussi connu un afflux de travailleurs, venus principalement d'Allemagne. D'autres régions ont connu une hausse significative, notamment Zurich et la Suisse orientale. Mais les chiffres totaux restent faibles dans ces zones. L'Espace Mitelland (Berne, Fribourg, Jura, Neuchâtel et Soleure) a lui enregistré un recul (-0,9%).

Recul également au Tessin (-0,5%), où plus d'un actif sur quatre vient de l'étranger, avant tout d'Italie. Il s'agit de la troisième baisse consécutive dans le canton. Il faut remonter à 1999 pour recenser des chiffres en baisse.

Sur l'ensemble de la Suisse, plus de la moitié des frontaliers vivaient en France (54,4%) au premier trimestre 2016. Suivent les travailleurs habitant en Italie (22,8%), puis en Allemagne (19,5%), selon les chiffres de l'OFS. Plus de 60% d'entre eux sont actifs dans le secteur des services.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FrontaliersL'Office des véhicules jurassiens pratique la retenue sur salaire de factures impayées de frontaliersL'Office des véhicules jurassiens pratique la retenue sur salaire de factures impayées de frontaliers

Poisson d'avrilLes mariages entre Locloises et frontaliers ont exploséLes mariages entre Locloises et frontaliers ont explosé

EmploiPlus de 300'000 frontaliers travaillent en Suisse, un chiffre en constante haussePlus de 300'000 frontaliers travaillent en Suisse, un chiffre en constante hausse

Top