03.02.2019, 16:00

Une pile écolo en gestation à Microcity

Premium
chargement
Des femmes testent la batterie hiLyte dans un village de Tanzanie, en 2018.

innovation Une start-up neuchâteloise met au point une batterie propre et  bon marché pour s’éclairer ou recharger un téléphone. Destinée aux pays émergents, elle pourrait représenter une alternative à l'éclairage au kérosène.

Une batterie non-toxique et bon marché est en cours de développement à Microcity. Particularité: elle produit du courant sans jamais être raccordée au réseau.  Ses promoteurs, des ingénieurs neuchâtelois bons connaisseurs de l’Afrique subsaharienne, la destinent aux pays émergents. 

Cette manière de produire de l’électricité pourrait représenter une alternative aux piles classiques, mais aussi à l’éclairage au kérosène,...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

InnovationCaroline Heid, présidente de Microcity: «Notre force, c’est de travailler ensemble»Caroline Heid, présidente de Microcity: «Notre force, c’est de travailler ensemble»

TechnologieAvec l’EPFL comme nouvel actionnaire, Neode deviendra Microcity SA au 1er janvier 2019Avec l’EPFL comme nouvel actionnaire, Neode deviendra Microcity SA au 1er janvier 2019

MicrocityLa start-up neuchâteloise hiLyte repérée par ForbesLa start-up neuchâteloise hiLyte repérée par Forbes

Top