Un recrutement par les pairs chez Uditis

chargement

Entreprises Malgré son activité dans l’IT, la PME de Peseux n’utilise pas, dans sa politique de recrutement, de logiciels pour établir des profils types. Elle préfère miser sur le savoir être plutôt que sur les compétences techniques.

 03.06.2021, 11:30
Premium
Michel Perrin (à gauche) et François Farquet, respectivement CEO et DRH d’Uditis.
Cet article appartient à la série «Recrutement: sourcing, intelligence artificielle et agilité» Retrouvez ici tous les articles.

Le spécialiste informatique de Peseux engage, malgré la pandémie. Fin mars, trois postes étaient ouverts pour compléter l’équipe de 55 collaborateurs. Un luxe par les temps qui courent. «Nous avons une bonne réputation et nous sommes dans le bon secteur», commence le CEO...

À lire aussi...

AssainissementNeuchâtel: pour la fac des sciences, l’énergie solaire fera oublier le marbre mauditNeuchâtel: pour la fac des sciences, l’énergie solaire fera oublier le marbre maudit

TechnologieNeuchâtel: le CSEM n’a pas connu la crise en 2020Neuchâtel: le CSEM n’a pas connu la crise en 2020

EconomieUne micro-ferme du Val-de-Ruz remporte le prix BCN BoostUne micro-ferme du Val-de-Ruz remporte le prix BCN Boost

InvestissementImmobilier neuchâtelois: des nouvelles pratiques qui changent toutImmobilier neuchâtelois: des nouvelles pratiques qui changent tout

HorlogerieUn retour à la normale plus vite que prévu pour les exportations horlogères?Un retour à la normale plus vite que prévu pour les exportations horlogères?

Top