Swatch Group veut rebondir en 2021

chargement

Emploi Nick Hayek, patron du Swatch Group, a dirigé jeudi la conférence de presse annuelle du géant horloger. Celui-ci compte sur une relance du tourisme mondial pour mener une année 2021 «comparable à 2019», et si possible, incomparable avec 2020.

 18.03.2021, 19:39
Premium
Le Swatch Group ne construit pas que des montres. Ici, la production de puces électroniques chez EM Microelectronic à Marin.

Avec 53 millions de francs de pertes en 2020 contre 748 millions de bénéfices en 2019, le Swatch Group, premier employeur neuchâtelois avec ses filiales ETA, EM Microelectronic, Nivarox FAR, et les marques Tissot ou Jaquet-Droz, s’est fait méchamment secouer par la crise sanitaire.

Pas de quoi, toutefois, déstabiliser Nick Hayek, aux commandes du premier groupe horloger mondial, basé à...

À lire aussi...

Horlogerie53 millions de perte pour le groupe Swatch53 millions de perte pour le groupe Swatch

InnovationNous avons testé la T-Touch Connect Solar de TissotNous avons testé la T-Touch Connect Solar de Tissot

EconomieSwatch se remet de la cyberattaqueSwatch se remet de la cyberattaque

Swatch se remet de la cyberattaque

La situation n’est pas encore totalement revenue à la normale chez Swatch, après la cyberattaque d’il y a deux...

  09.10.2020 09:45

Top