27.12.2018, 05:30

Quand Autodesk quitte Neuchâtel, c’est «prends l’oseille et tire-toi»

Premium
chargement
Un robot décapsule une bouteille de bière lors de la première édition en Suisse de la "Design Night". C'était à l'occasion du 25me anniversaire d'Autodesk en Suisse, le 20 octobre 2016 à Neuchâtel.

On fait le point En 2018, le géant de la conception assistée par ordinateur prenait ses cliques et ses claques, direction l’Irlande et Singapour. Si la fermeture expéditive a laissé des traces, le management «moderne» de l’entreprise est loin de ne laisser que de mauvais souvenirs.

Alors que les familles neuchâteloises entament les préparatifs pour les Fêtes, à fin novembre 2017, la direction d’Autodesk à Neuchâtel convoque ses 232 employés. C’est un coup de massue qui les attend. Le constructeur de logiciels annonce qu’il quittera le canton courant 2018.

A lire aussi : Autodesk confirme la fermeture du site de Neuchâtel

Attirée par d’importants rabais...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

RétrospectiveÇa s’est passé en mai dans le canton de NeuchâtelÇa s’est passé en mai dans le canton de Neuchâtel

RétrospectiveÇa s’est passé en juin dans le canton de NeuchâtelÇa s’est passé en juin dans le canton de Neuchâtel

Top