Marc Landert, nouveau directeur du Beau-Rivage à Neuchâtel

chargement

Hôtellerie Après 16 ans en tant que maître de maison au Beau-Rivage, à Neuchâtel, Thomas Maechler cédera son poste à Marc Landert au 1er septembre 2020, mais reste propriétaire du cinq-étoiles.

 29.08.2020, 12:00
L'Hôtel Beau-Rivage à Neuchâtel, en juillet 2020.

Si vous avez terminé le lycée Blaise-Cendrars en 2007, eh! bien oui, Marc Landert, le nouveau directeur du Beau-Rivage à Neuchâtel, est votre camarade de volée.

Né à Saint-Aubin, diplômé de l’Ecole hôtelière en 2013, Marc Landert deviendra au 1er septembre le nouveau maître de maison du palace neuchâtelois. L’entreprise, qui a annoncé sa nomination par communiqué, précise que le jeune homme est déjà au bénéfice d’une riche expérience. Il a notamment dirigé le Grand Hôtel des Rasses (VD), l’Hôtel Nendaz 4 Vallées & Spa (VS) ou encore l’Hôtel Schloss Family & Spa à Pontresina (GR).

Maître de maison depuis 16 ans au Beau-Rivage, Thomas Maechler reprendra prochainement La Réserve, Eden au Lac, à Zurich. Cependant, il reste propriétaire du Beau-Rivage, et conserve son siège au conseil d’administration.

Marc Landert. Photo: SP


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

LuxeRichemont transfère son service après-vente à NeuchâtelRichemont transfère son service après-vente à Neuchâtel

ConsommationNeuchâtel: à la belle saison, on fait le tour des marchésNeuchâtel: à la belle saison, on fait le tour des marchés

START-UPLa start-up Travizory assure son avenir en signant avec le gouvernement des SeychellesLa start-up Travizory assure son avenir en signant avec le gouvernement des Seychelles

PrécaritéAlain, chômeur neuchâtelois sans indemnités: «Nous voulons revivre et cesser de survivre»Alain, chômeur neuchâtelois sans indemnités: «Nous voulons revivre et cesser de survivre»

ÉnergieLa Chaux-de-Fonds: un futur gaz bien de chez nousLa Chaux-de-Fonds: un futur gaz bien de chez nous

Top