20.06.2018, 00:01

Les industriels changent de boss

Premium
chargement
Raymond Stauffer lors de la campagne en faveur du Transrun en 2012.

LA CHAUX-DE-FONDS A la tête de l’Association industrielle et patronale durant 14 ans, Raymond Stauffer a mené des chantiers fédérateurs pour des patrons en pleine révolution culturelle. Il rend son tablier.

«La région doit se battre contre le reste du monde plutôt que se déchirer». Raymond Stauffer en est convaincu, l’industrie neuchâteloise a besoin d’une révolution culturelle. Président de l’Association industrielle et patronale (AIP), Raymond Stauffer a œuvré 14 ans durant à solidifier le tissu industriel de l’Arc jurassien. Mercredi, il passera le témoin à Philippe Lebet (voir ci-dessous).

Raymond Stauffer est connu pour avoir remis Tornos sur les rails au milieu des années 2000. Il est désormais...

À lire aussi...

DistinctionLes Neuchâtelois qui fabriquent le futurLes Neuchâtelois qui fabriquent le futur

TourismeVisite tout public de manufactures horlogèresVisite tout public de manufactures horlogères

StatistiquesNombre record de frontaliers dans le canton de Neuchâtel en 2019Nombre record de frontaliers dans le canton de Neuchâtel en 2019

HorlogerieLes exportations horlogères encore épargnées par le coronavirusLes exportations horlogères encore épargnées par le coronavirus

MétiersLes pros neuchâtelois du marketing quittent leur faîtièreLes pros neuchâtelois du marketing quittent leur faîtière

Top