28.11.2020, 11:00
Lecture: 4min

Haute parfumerie à Neuchâtel: quand la beauté passe par le nez

Premium
chargement
Chirurgienne esthétique, designer, Emmanuelle Grau-Bretin s’est formée au métier de designer olfactif chez Cinquième Sens, à Paris.

Haute parfumerie En tant que designer olfactif, Emmanuelle Grau-Bretin explore le monde intérieur, dévoile les émotions et révèle ce qui rend chacun unique à travers l’art des senteurs.

«Je suis sûre que tu savais ce que tu voulais faire quand tu étais petite», a dit un jour à Emmanuelle Grau-Bretin une de ses amies. Elle se trouvait à un moment charnière de sa vie et cherchait à donner une nouvelle direction à un parcours déjà particulièrement riche. En effet, avant de devenir designer olfactif avec l’idée de...

À lire aussi...

EnergieAutomobiles: le boom des voitures électriques et hybridesAutomobiles: le boom des voitures électriques et hybrides

GastronomieLe Locle: le chef auréolé qui veut supprimer sa carteLe Locle: le chef auréolé qui veut supprimer sa carte

InterviewAfra Kane: «Je ne veux pas être rattachée à une couleur de peau»Afra Kane: «Je ne veux pas être rattachée à une couleur de peau»

PortraitJean-Philippe Bauermeister: entre sonates et fugues vineusesJean-Philippe Bauermeister: entre sonates et fugues vineuses

Art moderne«Septante-quatorze», l’expo de chansons-installations de Bastien Bron«Septante-quatorze», l’expo de chansons-installations de Bastien Bron

Top