02.12.2020, 10:00
Lecture: 8min

Fleurier: la Maison Chopard a ressuscité Ferdinand Berthoud

Premium
chargement
Karl-Friedrich Scheufele, co-propriétaire de la Maison Chopard s'est demandé «quelles montres Ferdinand Berthoud aurait-il pu concevoir en vivant à notre époque?»

Horlogerie C’est en voulant compléter le musée L.U.CEUM de Chopard, à Fleurier, que Karl-Friedrich Scheufele a découvert Ferdinand Berthoud. Le coup de foudre avec cet horloger du Val-de-Travers fut immédiat. Relancée en 2015, la marque s’attache aujourd’hui à miniaturiser les inventions de l’époque. Interview d’un passionné.

Vous avez ressuscité l’œuvre de l’un des pionniers majeurs de la précision chronométrique du 18e en créant, en 2015, la Chronométrie Ferdinand Berthoud. Quelles ont été vos motivations?

Le projet est tout d’abord né d’une passion. J’ai découvert l’œuvre de Ferdinand Berthoud quand j’ai décidé de compléter le musée d’horlogerie L.U.CEUM de Chopard, à Fleurier, dans lequel toute...

À lire aussi...

InnovationNous avons testé la T-Touch Connect Solar de TissotNous avons testé la T-Touch Connect Solar de Tissot

HorlogerieRichard Mille: à l’origine de la matièreRichard Mille: à l’origine de la matière

Top