Cet Américain veut protéger notre vie privée sur le web, depuis Neuchâtel

chargement

Rencontre Le chercheur Harry Halpin utilise les maths et la cryptographie pour brouiller vos traces de pas sur le web. Il a choisi Neuchâtel pour installer la start-up Nym technologies, qui s’épanouit sur la scène locale des cryptomonnaies.

 03.06.2021, 19:49
Lecture: 4min
Premium
Harry Halpin, directeur de Nym, explique la construction du réseau destiné à renforcer la confidentialité du web.

Comment couvrir ses traces sur Internet? De plus en plus d’applications proposent que les communications, e-mails, messages, états de compte en banque et autres documents soient cryptés lors de leur transmission.

Ainsi, seul leur légitime destinataire peut les décoder afin de les lire. Pour la start-up Nym Technologies, ce n’est pas suffisant. Créée par des spécialistes de la sécurité...

À lire aussi...

INNOVATIONNeuchâtel: un as des cryptomonnaies s’attaque à la contrefaçon horlogèreNeuchâtel: un as des cryptomonnaies s’attaque à la contrefaçon horlogère

TémoignageCryptomonnaies et blockchain: «Pourquoi j’ai choisi Neuchâtel»Cryptomonnaies et blockchain: «Pourquoi j’ai choisi Neuchâtel»

Economie numériquePourquoi Neuchâtel attire les pros des cryptomonnaiesPourquoi Neuchâtel attire les pros des cryptomonnaies

START-UPLa start-up Travizory assure son avenir en signant avec le gouvernement des SeychellesLa start-up Travizory assure son avenir en signant avec le gouvernement des Seychelles

Top