Alain, chômeur neuchâtelois sans indemnités: «Nous voulons revivre et cesser de survivre»

chargement

Précarité Alain Liverpol, cuisinier de 56 ans, ne touche pas de chômage pour des raisons administratives. Son cas démontre que la nature de la crise sanitaire limite l’accès aux aides pour les travailleurs précaires. Pour l’Association d’aide aux chômeurs, il y a urgence à agir.

 15.04.2021, 16:30
Premium
Alain Liverpol raconte comment la crise sanitaire l'a entrainé dans la précarité

Pour certains, la crise sanitaire, c’est le manque de sorties. Pour Alain Liverpol, cuisinier de 56 ans, c’est le chômage depuis juillet 2020, sans aucune indemnité. «Une spirale terrible. Je me suis séparé de la maman de mon fils. J’ai laissé mon appartement et je suis retourné chez ma mère.» Et les indemnités de chômage? «C’est vrai: assommé par la...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 14 avril.Coronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 14 avril.

PandémieLa réouverture des terrasses? «C’est de la poudre aux yeux!»La réouverture des terrasses? «C’est de la poudre aux yeux!»

PandémieRéouvertures: une bouffée d’air pour la culture et les cinémas neuchâteloisRéouvertures: une bouffée d’air pour la culture et les cinémas neuchâtelois

Top