A Saignelégier, on rêve d’une horlogerie à zéro déchet

chargement

Environnement Un industriel de Saignelégier a mis sur pied une filière d’acier inox recyclé. A ses côtés, 40 entreprises de la région sont impliquées dans une métallurgie plus propre. Avec le rêve de faire encore mieux: fondre l’acier sans énergie fossile ni électricité.

 15.02.2021, 05:30
Lecture: 6min
Premium
Raphaël Broye, directeur de Panatere, et Liselotte Thuring, cheffe de projet, sont convaincus qu'une horlogerie moins gourmande en ressources naturelles est possible.

La Chine, l’Inde et le Japon sont les trois plus gros producteurs d’acier au monde. Mais c’est bien dans l’Arc jurassien que Panatere, PME horlogère de Saignelégier, a choisi de s’approvisionner.

L’entreprise fabrique des composants pour l’horlogerie et les technologies médicales, et produit aussi des montres pour le compte de marques tierces. Pour satisfaire ses besoins en matière première, Panatere a créé la première filière locale d’acier inoxydable recyclé de qualité...

À lire aussi...

LicenciementsNeuchâtel: Johnson & Johnson lance un groupe de travail exploratoireNeuchâtel: Johnson & Johnson lance un groupe de travail exploratoire

EmploiTravailleurs frontaliers: stabilité à Neuchâtel en 2020, hausse sur toute la SuisseTravailleurs frontaliers: stabilité à Neuchâtel en 2020, hausse sur toute la Suisse

EmploiNeuchâtel: une formation digitale pour retrouver un jobNeuchâtel: une formation digitale pour retrouver un job

EMPLOIL’Etat étudie la restitution des soutiens accordés à Johnson & JohnsonL’Etat étudie la restitution des soutiens accordés à Johnson & Johnson

Restos fermésLes restaurateurs ne lâchent rien, exemple aux BrenetsLes restaurateurs ne lâchent rien, exemple aux Brenets

Top